LE RAP2FILLES SOUTERRAINE Collage Lilo Ferrari

LE RAP2FILLES SOUTERRAINE : la 1e compil de rappeuses françaises

Featured, Rencontres

En cette période pour le moins inédite et extra-ordinaire de confinement que nous vivons depuis une dizaine de jours, l’heure n’est pas au repli. Au contraire, alors que nous sommes toutes et tous enfermé·e·s chez nous, pourquoi ne pas en profiter pour nous ouvrir à de nouvelles découvertes ? Je vous propose aujourd’hui une plongée dans le monde underground du rap féminin français, existant – follement vivant, même -, mais éclipsé par les stars masculines du genre, en compagnie de Bérénice Cloteaux-Foucault de La Souterraine, à l’origine du projet avec le collectif Rap2Filles.

Aussi fou que cela puisse paraître, LE RAP2FILLES SOUTERRAINE est la première mixtape de “rap féminin” en France ! Cette compilation regroupant une douzaine de rappeuses non professionnelles de toute la France et au-delà, de tous styles et tous horizons, est née de l’enthousiasme et l’engagement conjugués de La Souterraine, “archive vivante de l’underground musical francophone” bien connue des amateurs, et du compte Instagram Rap2Filles qui organise des concours de freestyle sur ce réseau social.

Résultat : 12 morceaux aux flows bien balancés et aux paroles très directes sur des productions plutôt réussies. On peine à croire qu’aucune de ces jeunes talents n’avait jamais enregistré, voire n’avait pour certaines aucun morceau écrit en entier ! Petite préférence personnelle pour “One shot session” d’Illustre, “Roya (version mostla)” de Sensei H, “D10K’SS” de Djaahaya et “État d’âme” de Dey Ef, mais chaque morceau mérite vraiment l’écoute, ne serait-ce que pour entendre s’exprimer une certaine jeunesse.

Écoutez la compil

Rencontre avec Bérénice de La Souterraine

Bénérice Cloteaux-Foucault, qui a travaillé sur le projet avec Benjamin Caschera, fondateur de La Souterraine (dont nous avions également parlé ici) nous explique la démarche et cette ambition de faire enfin émerger sur le devant de la scène une population quasiment pas représentée qui pourtant aime, écoute et écrit du rap :

Le 11 décembre, malgré la grève des transports en commun, la soirée de lancement de RAP2FILLES SOUTERRAINE au Punk Paradise a rassemblé un public motivé, dans une ambiance chaleureuse : “c’était très mixte, à tous points de vue, du fait des différences entre les filles (le côté pop de Hum Beauté Ma Chérie mélangé à la trap de Pearly) et la scène ouverte nous a permis de découvrir d’autres jeunes rappeuses, Ossem notamment”, raconte Bérénice.

Un deuxième volume autoproduit en collaboration avec Rap2Filles devrait paraître fin avril-début mai et La Souterraine est également en cours de production d’un album avec quelques unes des filles les plus motivées des deux volumes. Si vous souhaitez participer en soumettant vos prods, écrivez directement à : ouf(at)souterraine.biz !

Le projet séduit (voir tous les médias qui en ont parlé, au-delà de la presse spécialisée, de France Culture à La Croix en passant par Les Inrocks, Inter ou 20 minutes) et se développe : “on a constitué un plateau STRN RAP avec Jaï, KLI, Ossem, Turtle White et Pearly qui devait jouer au Printemps de Bourges avec Casey (mais ce fut annulé), et qui va jouer au festival Domaine d’O à Montpellier en août et Belluard Bollwerk à Fribourg en juin. Et on va les faire tourner au max !” promet Bérénice.

Diam’s avait laissé un vide qui devrait bientôt être comblé par toutes ces jeunes femmes qu’on n’a pas fini d’entendre.

Merci aux filles pour l’autorisation d’utilisation des images, vidéos et sons + au Café de Paris (Paris 11e) pour le tournage de l’interview.

Photo collage de la mixtape : Lilo Ferrari

Pour en savoir plus :

One thought on “LE RAP2FILLES SOUTERRAINE : la 1e compil de rappeuses françaises

  • Plutôt pas mal, en effet. Du rap à tonalité assez blanche, froide.. . Très différent des productions masculines : c’est étonnant ! 😉

Et vous, qu'en avez-vous pensé ?